+ d’infosRevoir L’oeuvre

Forêts vierges

Description de l’œuvre

C’est une peinture de grande taille en paysage dans laquelle s’inscrit un entrelacs de lignes courbes et de formes sinueuses où dominent le vert dans toutes ses nuances (camaïeu de vert) et le marron.

La peinture est omniprésente : fond et format s’interpénétrant. Tout est placé sur le même plan.

On peut découvrir des formes humaines, souvent de femmes, aussi des végétaux, (feuilles, plantes, lianes..) des signes en forme d'étoiles, des flèches, tels des blasons, des faces grimaçantes.

Les formes anthropomorphes sont peintes en marron clair et foncé, en beige avec parfois des éclats d’orange, quelques parties sont en vert. Les bras sont levés, croisés, en croix, ou le long du corps, les seins sont quelquefois surlignés. Les marrons du foncé au clair s'entrelacent également mais souvent à l'intérieur des corps représentés, suggérés.

Les végétaux semblent tout envahir, prolifération infinie où toutes les teintes de vert s'entrecroisent sans se mêler, se croisent plutôt dans le sens vertical.. D’autres formes ressemblant à des reptiles sont visibles.

On peut deviner des signes en forme de cercles, de flèches, d'anneaux faisant  penser à des bijoux.

Il n'y a ni perspective, ni ombre, ni lumière. Les couleurs sont travaillées en aplat de la même intensité. Il y a un contraste qui s’installe entre les marrons (couleurs chaudes) et les verts (couleurs froides).

Interprétation

Une impression de profusion se dégage du travail de l'artiste. Le spectateur doit prendre du recul pour saisir l'ensemble et se rapprocher pour avoir cette sensation d'envahissement chlorophyllien.

L'artiste a-t-il voulu donner une impression sensible, presque tactile à son environnement guyanais équatorial ?

Une autre impression se dégage lentement, une sensation de féminité se dégage à cause de la présence des formes féminines qui paraissent danser en osmose avec l'univers végétal, cette perception est accentuée par le travail de la ligne courbe au détriment de la ligne droite.