+ d’infosRevoir L’oeuvre

Le chat

Description de l’œuvre

Un chat se détache du fond du tableau. Son corps est de trois-quarts et sa tête est tournée vers le spectateur. Il est assis sur ses pattes arrière.

Son pelage va du roux au brun foncé. Il abhorre une tache blanche sur son poitrail et sur son museau marron foncé quasi noir. Sa gueule surlignée par un trait foncé lui donne une expression presqu’humaine. Ses oreilles semblent dressées aux aguets.

Ses yeux d’une couleur vert amande que l’on pourrait qualifier de « fluo » contrastent avec les tons plutôt sombres du tableau. 

Le fond du tableau est réalisé à partir de fines rayures horizontales, blanchâtres, grises et beiges (camaïeu de gris). De légères traces blanches s’insinuent entre elles.  Des lignes verticales peintes à espace régulier en strient l’ensemble.  

L’œuvre est encadrée de plusieurs baguettes conjuguant les bruns foncé et clair. Elles sont de différente largeur, la plus mince cernant la peinture de doré.

Le travail de peinture est réalisé dans des couleurs tonales avec de légères touches à peine perceptibles du pinceau sur la toile. 

Interprétation

Les yeux phosphorescents du chat fixent le spectateur intensément. 

Se situant géométriquement presqu'au centre de la toile, les yeux sont le point focal du travail.

Telle une divinité, aux yeux incrustés de jade, l'animal pose royalement et semble nous défier.

D'un réalisme saisissant, le travail de l'artiste ne manque pas d'une certaine magie due à l'intensité du regard de l'animal.

Le fond peut faire penser à un store déroulé sur lequel serait peint le chat.