+ d’infosRevoir L’oeuvre

Sans titre

Description de l’œuvre

On peut noter une superposition de plans : le fond sur lequel se détache des espaces informels peints dans un dégradé d’ocre, de blanc et de gris, des  morceaux de blocs rectangulaires de nuances rougeâtres, une croix et visage  peints sur un bloc aux mêmes couleurs que celles des espaces informels.

Il y a une mise en profondeur, en abîme, installée par l’artiste par le traitement des couleurs : les blocs se détachant nettement du fond.

Les formes se mêlent, débordent les  unes sur les autres, s’étirent, se prolongent, se superposent.

Les quatre blocs, peints de différents tons  de rouge bordeaux, contrastants par rapport au fond, flottent comme en suspension dans un espace infini, ils semblent avoir été déchiquetés.

Dans un fond très clair d’une atmosphère imprécise teinté par endroits de traînées, de tâches noires et ocres se détachent ces quatre blocs : l'un central et vertical est plus massif, un autre est disposé en oblique en bas de la toile, un autre  petit est orienté verticalement à droite et le plus petit se trouve en haut à droite.

Tous ces blocs semblent flottés dans un espace éthéré, faisant penser à de la poussière. Un autre rectangle translucide disposé à droite verticalement et légèrement en biais laisse apparaitre un visage déformé.

A l'intérieur de blocs s’installe une déconstruction de formes : chacun y verra des formes animales ou végétales. Le tout étant réalisé en coulées successives et superposées.

On remarque le contraste entre les formes lourdes, voir massives et le fond mouvant.   

Interprétation

Le tout donne une impression d'apesanteur ou de lourdeur selon l’endroit où se porte le regard. Toute la composition donne une impression de temps suspendu dans un espace infini. Il s’en dégage une atmosphère triste et d’enfermement.

On se trouve face à une peinture très symbolique qui nécessite l’explication de l'artiste.